Bientôt vers un sandponics 2.0 ?

Salut les aquaponistes!

Le titre est un peu accrocheur mais j’ai l’impression d’avoir découvert quelque chose qui mérite d’être expliqué ici. Voici le résultat de mes recherches sur le sandponics 2.0, je vous laisse écrire vos remarques dans les commentaires de cet article.

Photo d’un bac en sandponics 2.0. Plusieurs centaines de boutures y font leur enracinement.


Voici le schéma simplifié du sandponics tel qu’il a été décrit par le Dr Mark R. McMurtry en 1984 lors de sa découverte de la méthode sandponics. L’eau est conduite dans des canaux créés en réalisant des buttes de sable grossier puis elle va traverser le bac de culture sur toute sa longueur pour enfin s’écouler très doucement via une sorte de drain. La durée de rétention de l’eau est assez longue puisque parfois, sur certains sables fins, il faut attendre jusqu’à 6 heures avant de pouvoir relancer un nouveau cycle d’immersion/irrigation.

A présent, voici la méthode sandponics que j’ai testée cette année et qui me semble bien plus efficace bien que très légèrement plus coûteuse. A première vue, rien de transcendant mis à part que j’ai ajouté un géotextile et un lit de billes d’argiles sur environ 10cm. A noter que sur le schéma, l’évacuation n’est pas un siphon-cloche mais juste une évacuation protégée par une cloche finement percée. A noter également que vous pouvez compenser la perte de hauteur de sable due à l’ajout des billes ; rien ne vous empêche d’ajouter 30 ou 40cm de sable au dessus des billes.

On sait que les petits détails font la différence et c’est justement LE détail qui rend, à mes yeux, cette méthode sandponics encore plus avantageuse, voire indétrônable face à toutes les autres méthodes et techniques de cultures en aquaponie!

Mais alors quels sont les avantages de la méthode Sandponics « 2.0 » comparé à la méthode traditionnelle?


Avant de comparer les deux méthodes, je vous propose de lister les avantages de la méthode de sabloponie classique. Ca nous permettra de voir ensuite quels sont les avantages de la nouvelle méthode de sabloponie ou sandponics.


Avantages de la méthode sandponics classique :

  • Installation peu coûteuse
  • Facile à mettre en place
  • Durable et économe en énergie
  • Très proche de la culture en pleine-terre mais avec les avantages de l’aquaponie
  • Permet de cultiver TOUT type de fruits et légumes (hello les patates, carottes, et autres cultures de pleine-terre)
  • Filtration très efficace et minéralisation naturelle
  • Réduit le besoin d’intrants minéraux
  • Etc.

Maintenant voyons les avantages de ma méthode sandponics 2.0 comparé au sandponics classique. Après plus d’un an d’observation sur ce système, voici les conclusions que j’ai pu tirer de cette expérience.


Avantages de la méthode sandponics 2.0 versus la méthode sandponics classique :

  • Permet un drainage sur toute la surface de culture et augmente l’apport d’oxygène aux plantes.
  • Les marées sandponics peuvent avoir lieu plus fréquemment que les 3 à 4 marées de 15 minutes quotidiennes conseillées par le Dr Mark R. McMurtry.
  • Les marées étant plus fréquentes, la filtration est améliorée et la densité de poissons permise peut aller au delà des 5KG/m3 recommandés par le Dr Mark R. McMurtry.
  • Les matières solides en suspension sont accumulées plus rapidement et la minéralisation de ces matières via l’exposition aux rayons du soleil permet une minéralisation bien plus rapide.
  • La filtration biologique est améliorée et permet d’accueillir d’autres populations bactériennes et micro-organismes.
  • Même si la marée est par erreur trop longue, le bac de culture ne sature jamais en eau (vous verrez ça arrive souvent les problèmes de minuteurs ou d’étourderie).
  • La création du système de drainage est plus simple et ne colmatera jamais car l’évacuation est protégée des racines et du colmatage avec le sable.
  • Etc.


Photo générale du système sandponics 2.0 en test depuis le début de l’année.

J’ai très probablement oublié de lister certains autres avantages de la méthode sandponics classique, j’éditerai cet article au fur et à mesure pour que vous puissiez bénéficier des nouveaux essais que j’ai en cours à la maison.

J’espère que cet article vous aura plu et je vous souhaite une excellente journée au jardin!

Pierre H.

6 réactions sur “ Bientôt vers un sandponics 2.0 ? ”

    • Pierre HARLAUT Auteur ArticleRéponse
      Bonsoir Arnaud,
      Pour l’instant c’est souvent un coup de chance au détour d’un magasin de bricolage mais selon les régions il existe des lieux d’extractions ou de stockage qui vendent du bon sable de rivière ou du sable de concassage en quantité. Je suis actuellement en train de réfléchir à organiser des commandes groupées pour partir directement sur le meilleur sable possible sans se ruiner (le transport coûte plus cher que le sable en lui même).
  1. Julien Réponse
    Bonjour,
    Excellent article, je souligne l’importance de ce travail dans la quête à l’économie d’eau.
  2. giraud Réponse
    bonjour
    – est ce vraiment important de faire des buttes !
    – dans le système sandponics 2.0 peut on remplacer le sable par de la terre ou autre mélange !
    qu’en pensez vous !
    merci
    • Pierre HARLAUT Auteur ArticleRéponse
      Bonjour, Sur des plants maraîchers oui c’est fortement conseillé pour éviter toute pourriture. Sur de la pépinière d’arbres on peut faire de grandes plates-bandes sans butte et sans aucun problème. C’est ce que j’ai fait l’année passée sur un bac qui était en surdensité (2000 boutures de cassis sur 7m2).
  3. Cappelli Mathieu Réponse
    Salut très bon article et surtout très instructif. J’ai hâte de lire le prochain sur ce sujet passionnant.

Répondre à giraud Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.